Être rappelé

Comment placer les électrodes sur une victime d’arrêt cardiaque ?

3 Nov 23 - Défibrillateur

En cas d’arrêt cardiaque, la première étape est masser la victime et d’appeler de l’aide pour qu’une personne puisse masser jusqu’à l’arrivée des secours et l’autre, pendant ce temps, les appellent. Il faut que l’autre personne aille également cherche où se trouve le défibrillateur.

Une fois l’appareil localisé à l’aide d’applications de géolocalisations des DAE, l’étape suivante consiste à savoir où placer les électrodes de l’appareil pour qu’il fonctionne correctement. Dans les situations d’urgence, le placement correct des électrodes sur une victime d’arrêt cardiaque est crucial pour augmenter les chances de survie. Bien que les défibrillateurs soient conçus pour être utilisés par n’importe qui, même sans formation préalable, il est essentiel de connaître la procédure appropriée

Avant de placer des électrodes d’un défibrillateur sur une victime d’arrêt cardiaque, il est essentiel de suivre quelques étapes préliminaires. En effet, il faut d’abord s’assurer que vous ne détectez aucun rythme cardiaque avant la défibrillation en rapprochant votre oreille de sa poitrine ou en vérifiant son pouls. Lorsque vous placerez le défibrillateur, ce dernier effectuera une analyse du rythme cardiaque de la victime. 
Vérifiez également que la victime n’est pas en contact avec des surfaces conductrices telles que l’eau ou le métal, afin d’éviter la dispersion du choc. En outre, il est nécessaire de retirer les vêtements du torse de la victime et, en cas de pilosité abondante, de raser la zone où le gel des électrodes seront placées. Enfin, si la victime est mouillée, veillez à sécher la zone pour une meilleure adhérence des électrodes. En temps normal, vous disposez de tout le matériel nécessaire à la préparation de la victime (rasoir jetable, compresses, ciseaux…) dans la trousse de secours mise à disposition avec le défibrillateur externe. 

En cas de situation particulière (pacemaker, patch médicamenteux à l’endroit des électrodes, doute sur les indications…), l’opérateur des secours vous guidera pour mettre en place le défibrillateur de la bonne manière.
Rappel : Le plus important est évidemment de pratiquer un massage cardiaque le plus rapidement possible. Lorsque vous intervenez pour sauver une victime, il est important d’appeler de l’aide pour qu’une personne puisse masser jusqu’à l’arrivée des secours et l’autre, pendant ce temps, les appellent.

L’emplacement des électrodes est essentiel au bon fonctionnement du défibrillateur

Le placement des électrodes chez l’adulte

Positionnement des électrodes sur un adulte

Dans la plupart des cas, les électrodes sont munies de pictogrammes indiquant où les placer. Elles doivent être placées de part et d’autre du cœur, l’une sur le thorax gauche et l’autre sur le flanc droit, sous l’aisselle. Cette disposition permet au choc électrique de traverser le cœur, qui est situé au centre de la poitrine. Vous utiliserez ce positionnement des électrodes pour les adultes et les enfants dont le poids est supérieur à 25 kg ou plus de 8 ans.

Le placement des électrodes chez l’enfant

Positionnement des électrodes sur une victime pédiatrique (jusqu’à 8 ans ou 25kg)

La première électrode est placée sur la partie gauche du sternum sur une victime pédiatrique (1 à 8 ans ou moins de 25kg), tandis que la seconde est positionnée dans le dos, entre les omoplates.
En cas d’urgence ou si vous n’avez pas d’électrodes pédiatriques, vous pouvez utiliser des électrodes pour adultes.

Informations à savoir lors de l’utilisation d’un défibrillateur

Pendant les tests du défibrillateur, qui ont lieu toutes les deux minutes, il est important de ne pas toucher la victime, car cela pourrait interférer avec l’évaluation. Les secouristes doivent également se tenir à distance lorsqu’ils administrent le choc électrique afin d’éviter le risque d’électrocution et de maximiser l’efficacité du défibrillateur.

Il est aussi important de noter que les défibrillateurs se déclinent en plusieurs modèles dotés de caractéristiques différentes : certains modèles s’allument automatiquement lorsqu’ils sont ouverts, tandis que d’autres nécessitent d’appuyer sur un bouton d’alimentation. Ils varient également dans leur façon d’administrer le choc électrique, certains le faisant automatiquement et d’autres nécessitant que le secouriste appuie sur un bouton. Quel que soit le modèle, il est toujours essentiel de suivre les instructions figurant sur le défibrillateur, car l’ordre des instructions peut varier d’un modèle à l’autre.

Il est toujours préférable d’être prêt à agir dans une situation critique, donc informer et former vos équipes sont des préalables essentiels pour garantir une réponse efficace en cas de problème. 

Découvrez nos formations pour les employés, un facteur clé dans la prévention des accidents du travail.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cliquer sur une étoile pour noter

Note moyenne 0 / 5. Total : 0

Pas encore de votes, soyez le premier a noter cet article !